Curieux monuments de Saint Pardoux la Croisille…

La commune de Saint Pardoux la Croisille, Peuple et culture, la municipalité et son Amicale laïque avaient appelé Zoé Chantre et Jean Pierre Larroche pour transformer avec eux leur village, le temps de l’été 2019, en Musée éphémère.
Il ont demandé à ces deux artistes de renouveler l’aventure pour l’été 2021.
Zoé Chantre et Jean-Pierre Larroche

Ils sont aujourd’hui rejoints par la scénographe Céline Diez et le musicien Marc Sollogoub pour un nouveau projet : semer en tous sens le territoire de la commune de monuments publics éphémères pendant le printemps et l’été 2021. Ces monuments prendront  des formes très différentes – plaque, inscription, statue, ruine, tombeau, monument enfoui, caché, sonore…Ils feront tous l’objet d’une inauguration publique.
Un groupe d’étudiantes et étudiants de l’ENSA (école nationale supérieure d’arts de Limoges) participera à la réalisation de cette collection monumentale, comme cela avait été fait en juillet 2019 pour le Musée éphémère. Cette participation prendra la forme d’un chantier de réalisation in situ pendant la toute la première quinzaine de juillet. 

Le projet a commencé à prendre forme au début de l’année 2020. Une réunion de présentation en forme de pic-nic sur le pré communal s’est tenue le 10 juillet 2020 pour lancer publiquement le projet auprès de la population de la commune.
Une première ébauche des projets de monuments a été établie (voir document joint). Elle va encore bien-sûr faire l’objet d’un gros travail de mise en forme et d’ajustements.
Un travail sera mené dans les trois classes du regroupement scolaire qui donnera l’occasion aux enfants des écoles d’intervenir à part entière dans le projet.